Articles par étiquette: territoriale

Liquidations des Services Publics ? Mobilisation Fonctions Publiques

 

On ne peut ignorer la volonté du gouvernement de réformer le statut de la fonction publique. Nous sommes tous, dans nos établissements, concernés par cette réforme de par notre statut d’agent de la Fonction Publique Hospitalière mais au-delà de ça par le fait d’être usager ou bénéficiaire des services des 3 Fonctions Publiques (Hospitalière, État et Territoriale). 

Les services publics sont les nôtres !
Les services publics sont les vôtres !

Inadmissible: réforme sans véritable dialogue social, remise en cause du système paritaire, précarisation de l’emploi et surtout mise en danger de l’indépendance de la fonction publique.

Le Syndicat CFTC Santé Sociaux de la Moselle se positionne contre cette réforme et appelle à la plus large mobilisation pour le mouvement intersyndical  du 22 mars. La CFTC, partie prenante et signataire de cette intersyndicale (CFTC / CFE-CGC / CGT / FAFP / FO / FSU / Solidaires) sera là pour défendre nos droits, ceux de nos collègues, ceux de nos familles, de nos enfants !

Cela ne concerne pas que les agents de la fonction publique
mais nos droits à tous tant les dérives seront possibles !

La réforme annoncée n’est que l’arbre qui cache la forêt ! Aucune réponse aux manques de moyens, humains ou matériels, et on veut nous faire croire que c’est la faute du statut !

Parce que la Fonction publique est garante de l’intérêt général au service de la cohésion sociale, parce que les moyens existent pour mettre en œuvre des orientations de progrès social pour tous, mobilisons-nous :

Jeudi 22 Mars 2018
Départ 14H00 à Metz -Place de la Gare

Pièce(s)-Jointe(s) :
Nos Contacts :

Laurence PERRIN – Tél. : 03.87.55.36.52 – @ : l.perrin@chr-Metz-thionville.fr

Frédéric FISCHBACH – Tél. : 06.62.06.63.45 – @ : f.fischbach@cftc57.fr

Fonction Publique maltraitée : Citoyens délaissés ! Manifestation : 10 Octobre 2017 à 10H00 - Place de la Gare - Metz

Les projets de la Présidence Macron mettent à mal nos Services Publics et notre modèle de société !

Nous sommes tous concernés !

Les agents publics ne peuvent être réduits à un coût ni à une variable d’ajustement budgétaire. Leur apport à la richesse nationale doit être reconnu, leur investissement au travail doit être valorisé.

Nous exigeons une réelle reconnaissance du travail, des missions et de l’engagement professionnel des agents par une augmentation du pouvoir d’achat, la revalorisation des carrières et des moyens nécessaires aux agents pour exercer leurs missions de services publiques.

Suite à la réunion en intersyndicale de 9 Organisations syndicales (CGT – FO – FSU – CFE/CGC – CFTC – FAFPT – UNSA – CFDT – Solidaire) il a été convenu d’une mobilisation unitaire le  :

Mardi 10 Octobre 2017 – 10H00
Départ : Place de la Gare de METZ

Nous demandons à chacun de se mobiliser afin de défendre notre service public et ses agents.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire,

Pour la CFTC :
Frédéric FISCHBACH – Union Départementale, Tél. : 06.62.06.63.45
Bernard CULETTO – Fonction Publique Territoriale, Tél. : 06.87.66.75.54
Laurence PERRIN – Fonction Publique Hospitalière, Tél. : 03.87.55.36.53.

Pour l’intersyndicale : 
CFDT : Didier JUNKER – 06 70 64 99 67 / CFE-CGC : Daniel TROUILLOT – 03 54 22 84 88
CFTC : Frédéric FISCHBACH – 06 62 06 63 45 / CGT : Sébastien HESSE – 06 30 34 18 09
FA-FPT : Jean-Philippe CHEVELT – 06 28 37 18 81 /FO : Patrick FUSY – 06 86 43 36 49
FSU : Eric ZOLVER : 06 63 90 42 25 / UNSA : Philippe HOELLINGER – 06 30 97 23 80
Solidaires : Patrice LAURRIN – 06 81 19 69 29

Préavis de grève : 

Ce qu'en pense la CFTC :
La CFTC Moselle en appelle au sens des responsabilités de chacun.

Au-delà de ce mouvement la CFTC Moselle, par sens des réalités, prend en considération les mutations profondes qui impactent les services publics. Le seul exemple de la digitalisation de l’administration donne la mesure de la tâche afin de concilier modernisation de la fonction publique, place faite aux agents (conditions de travail, accès à la formation, statut, etc) et service rendu à la population.

Se mettre autour de la table pour aller de l’avant nécessite de démontrer que l’évolution de la fonction publique ne s’effectue pas à l’encontre de ses agents.