Articles par étiquette: CHSCT

L’offre de Formation Syndicale Mise à jour au 15 Mai 2018

La Formation  Syndicale CFTC

pdf Planning de formation UD CFTC de Moselle – 2018

Dès ses origines, la CFTC a eu pour préoccupation majeure la formation des salariés. Ces formations étaient dispensées au sein même de la CFTC ou à travers la création de cercles, fondations, etc. avec pour objectif la diffusion de savoirs généraux ou professionnels en particulier par des cours du soir.

Le Congé de Formation Economique Sociale et Syndicale (CFESS)

Un droit, le Congé de Formation Economique Sociale et Syndicale permet aux salariés de participer à des actions de formation organisées par des organismes « agréés » tel-que l’Institut Syndical de Formation de la CFTC (ISF CFTC).

Chaque salarié peut bénéficier de 12 jours de formation syndicale par année civile. Une simple demande écrite à votre l’employeur, au moins 30 Jours avant la date de début du congé de formation.

Les stages proposés portent sur l’action syndicale, sur l’économie, le droit, la prévention des AT/MP, la communication, etc. Lire la suite … L’offre de Formation Syndicale Mise à jour au 15 Mai 2018

Ce qu'en pense la CFTC :
La Formation syndicale, un outils essentiel

Dans le contexte actuel, où la recherche de gains de productivité et de rendement sont placés au premier plan, où l’évolution des outils et méthodes de travail est omniprésente où l’exigence de réactivité et d’efficacité génèrent son lot de stress et de détérioration des conditions de travail, il est essentiel que nos militants puissent trouver et être préparés au mieux afin de favoriser l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

La formation contribue activement à une meilleure réactivité en milieu professionnel, par la bonne maîtrise de l’environnement professionnel, tout comme elle contribue à l’épanouissement personnel.

En effet, un salarié bien formé dispose des connaissances et compétences nécessaires pour tenir sa fonction de manière optimale. Mais, au-delà de cette capitalisation, il acquiert l’assurance nécessaire et renforce la confiance en soi.

Ainsi, la formation nous apparaît comme un trait d’union entre les deux temps de vie, les bienfaits qui en résultent bénéficient au salarié, tout comme au citoyen que nous sommes.

L’offre de Formation Syndicale Mise à jour au 15 Mai 2018

La Formation  Syndicale CFTC

pdf Planning de formation UD CFTC de Moselle – 2018

Dès ses origines, la CFTC a eu pour préoccupation majeure la formation des salariés. Ces formations étaient dispensées au sein même de la CFTC ou à travers la création de cercles, fondations, etc. avec pour objectif la diffusion de savoirs généraux ou professionnels en particulier par des cours du soir.

Le Congé de Formation Economique Sociale et Syndicale (CFESS)

Un droit, le Congé de Formation Economique Sociale et Syndicale permet aux salariés de participer à des actions de formation organisées par des organismes « agréés » tel-que l’Institut Syndical de Formation de la CFTC (ISF CFTC).

Chaque salarié peut bénéficier de 12 jours de formation syndicale par année civile. Une simple demande écrite à votre l’employeur, au moins 30 Jours avant la date de début du congé de formation.

Les stages proposés portent sur l’action syndicale, sur l’économie, le droit, la prévention des AT/MP, la communication, etc. Lire la suite … L’offre de Formation Syndicale Mise à jour au 15 Mai 2018

Ce qu'en pense la CFTC :
La Formation syndicale, un outils essentiel

Dans le contexte actuel, où la recherche de gains de productivité et de rendement sont placés au premier plan, où l’évolution des outils et méthodes de travail est omniprésente où l’exigence de réactivité et d’efficacité génèrent son lot de stress et de détérioration des conditions de travail, il est essentiel que nos militants puissent trouver et être préparés au mieux afin de favoriser l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

La formation contribue activement à une meilleure réactivité en milieu professionnel, par la bonne maîtrise de l’environnement professionnel, tout comme elle contribue à l’épanouissement personnel.

En effet, un salarié bien formé dispose des connaissances et compétences nécessaires pour tenir sa fonction de manière optimale. Mais, au-delà de cette capitalisation, il acquiert l’assurance nécessaire et renforce la confiance en soi.

Ainsi, la formation nous apparaît comme un trait d’union entre les deux temps de vie, les bienfaits qui en résultent bénéficient au salarié, tout comme au citoyen que nous sommes.

Séance conclusive du cycle de rencontres bilatérales – les propositions CFTC Réforme par ordonnances pour le renforcement du dialogue social

Information Confédérale

La CFTC prend acte des motivations affichées par le gouvernement dans le projet de loi d’habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social. Des constats et motivations similaires ont guidé la rédaction de notre motion d’orientation votée lors de notre congrès de 2015 et intitulée « dans un monde en bouleversement construisons un nouveau contrat social ».

Depuis, la CFTC n’a de cesse d’interroger l’avenir du travail. La Mondialisation, les transitions démographiques, numérique et écologique en bousculant nos certitudes, en rendant obsolètes parfois nos modes de fonctionnement nous poussent à repenser notre rapport au travail, les relations de travail et à adapter son organisation.

Le moyen privilégié de cet effort d’adaptation ne saurait être autre pour la CFTC que le renforcement du dialogue social et de ses acteurs. Lire la suite … Séance conclusive du cycle de rencontres bilatérales – les propositions CFTC Réforme par ordonnances pour le renforcement du dialogue social

Balayons les idées reçues !

 1.   La CFTC, c’est le syndicat des cathos !

FAUX : Le syndicat CFTC porte des valeurs universelles et accueille toutes les sensibilités, religieuses ou laïques. LA CFTC place l’Etre Humain au centre de l’entreprise et milite pour la défense du bien commun. La voix de chacun est écoutée et entendue.

 2.  Etre syndiqué, la direction n’aime pas ça, ça me causera du tort dans l’entreprise !

FAUX : Toute adhésion est strictement confidentielle, seul le délégué syndical de l’entreprise et le trésorier ont connaissance des adhérents. De plus, les employeurs reconnaissent la CFTC en général (et particulièrement la CFTC en Moselle) comme un syndicat de négociation et de construction sociale. Ils ont d’ailleurs besoin de discuter avec des interlocuteurs expérimentés et formés, c’est pourquoi ils sont eux mêmes syndiqués en tant que « patron » !

 3.  Tous les mêmes les syndicats, juste bons à « gueuler » !

FAUX : ce ne sont pas ceux qui font le plus de bruit qui agissent le plus ! ce ne sont pas ceux qui s’agitent le plus qui obtiennent des résultats !  la CFTC est au travail sans relâche, prête à s’opposer aux Directions (et nous l’avons maintes fois fait !) mais la CFTC se veut, avant tout, force de proposition afin de proposer des solutions dans l’intérêt des salariés mais aussi pour la pérennité des Entreprises. Lire la suite … Balayons les idées reçues !

La reconnaissance des pathologies psychiques comme maladies professionnelles* est améliorée

Publié le 16 juin 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Depuis le 10 juin 2016, les pathologies psychiques peuvent être plus facilement reconnues comme des maladies professionnelles*. Toutes les affections psychiques sont concernées et notamment le syndrome d’épuisement professionnel, communément appelé « burn-out ».

 

En effet, le décret du 7 juin 2016 vient de mettre en place des mesures permettant de renforcer l’expertise médicale pour la reconnaissance des pathologies psychiques : ainsi, il sera possible de faire appel à l’expertise d’un médecin psychiatre à tous les stades de la procédure de reconnaissance d’une affection psychique. Ce décret comprend par ailleurs plusieurs mesures de simplification de la procédure d’instruction qui faciliteront à terme la reconnaissance de l’ensemble des maladies professionnelles, notamment celle des affections psychiques.

Le texte s’applique à tous les assurés du régime général de sécurité sociale et du régime des salariés et des non-salariés agricoles.

Le décret n° 2016-756 du 7 juin 2016 permet l’application de l’article 27 de la loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l’emploi (dite « loi Rebsamen ») qui avait consacré au niveau de la loi, la reconnaissance des pathologies psychiques comme maladies professionnelles.

Source : Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

* : Qu’est-ce qu’une maladie professionnelle ?

Une maladie contractée par un salarié peut être considérée comme d’origine professionnelle lorsqu’elle est contractée en lien avec son activité professionnelle.