Union nationale des retraités et pensionnés CFTC

L’UNAR*– CFTC A VOTRE SERVICE

PRÉRETRAITÉS, RETRAITÉS, PENSIONNÉS, VOUS PRENEZ VOTRE RETRAITE?

En fermant la porte du travail, ne fermez pas la porte syndicale!
Vous avez besoin d’une organisation syndicale qui défend vos intérêts: choisissez celle qui conseille le dialogue et la concertation.
Restez à la CFTC.
 
Vous serez membre de l’UNAR* et de votre Union Départementale Interprofessionnelle des Retraités (UDIR)

Les retraités, préretraités, pensionnés, ayants droit sont regroupés au sein de l’UNAR CFTC (Union Nationale des Retraités et Pensionnés CFTC)

Les buts et objectifs de l’UNAR sont
  • Défendre vos droits à la retraite et le principe de solidarité inter générationnelle
  • La retraite par répartition
  •  Le maintien de votre pouvoir d’achat
  •  Vos droits à la dignité en cas de perte d’autonomie
  •  Etablir une liaison entre les divers groupements de retraités CFTC par la création dan chaque département d’une UDIR (Union Départementale Interprofessionnelle de Retraités)
  • Défendre les intérêts moraux et particuliers des retraités, préretraités, pensionnés, veuves ou veufs, ayant droit.
  • Prendre, en leur nom, toutes initiatives dans le respect de la Morale Sociale Chrétienne.
Le président de l’UNAR-CFTC est Jacqueline VALLI et le Secrétaire Général est Daniel SAUVAGET
 
Les coordonnées de l’UNAR-CFTC sont :

Les avancées sociales importantes obtenues grâce à la CFTC

Depuis plus de 95 ans, la CFTC défend les intérêts de tous les salariés, et particulièrement de ses adhérents.
 
Nous vous assistons juridiquement et psychologiquement dans votre quotidien (conditions de travail, négociations salariales…), à travers nos syndicats présents dans toutes les professions, près de 800 aujourd’hui.
 
La CFTC défend ardemment le pluralisme syndical, la laïcité et la neutralité politique dans toutes les négociations.
 
fleche2014 – Élargissement du dispositif  de formation par la mise en place de Compte personnel de formation (CPF)
fleche2013 – Généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés
fleche 2011 – 
Accord national pour l’accès des jeunes à l’emploi et au logement
fleche 2008 – La portabilité du DIF et des complémentaires santé et prévoyance permet à un salarié de conserver ses avantages même après une rupture de son contrat de travail (loi issue du « Statut du travailleur »)
fleche 2006 – Lancement par la CFTC d’un nouveau « Statut du travailleur » qui sécurise les parcours de vie
fleche 1997 – Début de la négociation sur les 35 heures hebdomadaires (généralisation en 2000)
fleche 1986 – Création du Conseiller du salarié
fleche 1982 – Création des chèques vacances
fleche 1972 – Loi généralisant les retraites complémentaires à l’ensemble des salariés
fleche 1971 – Loi sur la formation professionnelle continue (FPC)
fleche 1968 – Augmentation de 25% du Smig (qui devient le Smic en 1970), création de la section syndicale d’entreprise
fleche 1967 – Création de l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE)
fleche 1958 – Création de l’assurance chômage (Unedic), gérée paritairement par les syndicats
fleche 1950 – Création du Smig, qui devient le SMIC en 1970
fleche 1946 – Création de la Sécurité sociale
fleche 1943 – Participation au l’élaboration du Programme du Conseil National de la Résistance
fleche 1936 – Semaine de 40 heures, deux semaines de congés payés, conventions collectives
fleche 1932 – Loi généralisant les allocations familiales à l’ensemble des salariés

Balayons les idées reçues !

 1.   La CFTC, c’est le syndicat des cathos !

FAUX : Le syndicat CFTC porte des valeurs universelles et accueille toutes les sensibilités, religieuses ou laïques. LA CFTC place l’Etre Humain au centre de l’entreprise et milite pour la défense du bien commun. La voix de chacun est écoutée et entendue.

 2.  Etre syndiqué, la direction n’aime pas ça, ça me causera du tort dans l’entreprise !

FAUX : Toute adhésion est strictement confidentielle, seul le délégué syndical de l’entreprise et le trésorier ont connaissance des adhérents. De plus, les employeurs reconnaissent la CFTC en général (et particulièrement la CFTC en Moselle) comme un syndicat de négociation et de construction sociale. Ils ont d’ailleurs besoin de discuter avec des interlocuteurs expérimentés et formés, c’est pourquoi ils sont eux mêmes syndiqués en tant que « patron » !

 3.  Tous les mêmes les syndicats, juste bons à « gueuler » !

FAUX : ce ne sont pas ceux qui font le plus de bruit qui agissent le plus ! ce ne sont pas ceux qui s’agitent le plus qui obtiennent des résultats !  la CFTC est au travail sans relâche, prête à s’opposer aux Directions (et nous l’avons maintes fois fait !) mais la CFTC se veut, avant tout, force de proposition afin de proposer des solutions dans l’intérêt des salariés mais aussi pour la pérennité des Entreprises. Lire la suite … Balayons les idées reçues !

La CFTC, un Syndicat Constructif !

 

Présentation du syndicat CFTC

(Source : Union Départementale CFTC Paris)