Balayons les idées reçues !

 1.   La CFTC, c’est le syndicat des cathos !

FAUX : Le syndicat CFTC porte des valeurs universelles et accueille toutes les sensibilités, religieuses ou laïques. LA CFTC place l’Etre Humain au centre de l’entreprise et milite pour la défense du bien commun. La voix de chacun est écoutée et entendue.

 2.  Etre syndiqué, la direction n’aime pas ça, ça me causera du tort dans l’entreprise !

FAUX : Toute adhésion est strictement confidentielle, seul le délégué syndical de l’entreprise et le trésorier ont connaissance des adhérents. De plus, les employeurs reconnaissent la CFTC en général (et particulièrement la CFTC en Moselle) comme un syndicat de négociation et de construction sociale. Ils ont d’ailleurs besoin de discuter avec des interlocuteurs expérimentés et formés, c’est pourquoi ils sont eux mêmes syndiqués en tant que « patron » !

 3.  Tous les mêmes les syndicats, juste bons à « gueuler » !

FAUX : ce ne sont pas ceux qui font le plus de bruit qui agissent le plus ! ce ne sont pas ceux qui s’agitent le plus qui obtiennent des résultats !  la CFTC est au travail sans relâche, prête à s’opposer aux Directions (et nous l’avons maintes fois fait !) mais la CFTC se veut, avant tout, force de proposition afin de proposer des solutions dans l’intérêt des salariés mais aussi pour la pérennité des Entreprises.

 4.  Ça coûte cher !

FAUX : que vous soyez imposable ou non, vous avez droit à un crédit d’impot au titre des cotisations syndicales (66% de la cotisation). N’hésitez pas à nous contacter en suivant ce lien Contact pour plus d’information.

Exemples : une adhésion annuelle  à 114,00 € ne coûte que 38,76 €

5.  Pas assez concrets les syndicats, trop loin de la réalité du terrain !

FAUX : la CFTC est organisée à partir de chaque section dans chaque entreprise. Pour défendre les sujets qui sont vos préoccupations quotidiennes, pour apporter des réponses concrètes adaptées au terrain ! Ce sont nos adhérents qui alimentent nos réflexions et nos actions prioritaires ! 

6.  Cela ne me rapporte rien !

FAUX : intégrer la CFTC, c’est bénéficier d’un soutien grâce à un réseau professionnel au cœur de l’actualité sociale et économique, sectorielle et géographique. Se syndiquer, c’est s’affirmer dans sa vie professionnelle, pour ne pas toujours subir, pour pouvoir mieux rebondir en cas de difficulté et gagner en sérénité. En Moselle, c’est rejoindre une équipe motivée et dynamique, c’est l’opportunité d’exprimer vos idées et de les défendre !

7. les syndicats, ils ne pensent qu’à eux, des planqués !

FAUX : au niveau national, la CFTC vit des subventions et des cotisations, agit librement et en toute indépendance. Les élus CFTC ne comptent ni leurs heures, ni leur énergie pour défendre les salariés, porter leur parole, être présent au quotidien à leur coté, au travers des différentes instances (Comité d’Entreprise – Délégués du Personnel – Comité d’Hygiène, de sécurité et des conditions de travail – Comité Technique d’établissement – Commission Administrative Paritaire – … )

 8. Je n’ai pas de temps pour ça !

FAUX : adhérer ne prend que quelques minutes. Après, vous y consacrez le temps que vous souhaitez !

EnSavoirPlus